Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Taiwan Taiwan...
  • Taiwan Taiwan...
  • : Des images de nulle part et d'ailleurs, de Taipei en Bretagne ou de Plougastel à Taiwan...
  • Contact

Cote papa

cote-papa.jpg

Cote maman


cote-maman.jpg


Archives

25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 02:28

Voila plus d'un an que je me pose cette question...
J'ai trouve le long de la cote sauvage de Penghu, a l'est, un petit coin sur des rochers battus par des vagues ou l'on peut trouver par dizaines des billes usees par le mouvement des marees. C'est magnifique, c'est etrange et un peu mysterieux. Mais d'ou viennent ces billes?



La premiere hypothese, celle qui a l'air evidente, c'est celle des enfants qui sont venus jouer sur la plage, qui ont egare leurs billes. Peut-etre meme avaient-ils un lance-pierre et essayaient-ils de viser une cible flottante... Mais bon, cette plage est eloignee de tout, il n'y a pas de baigneurs et le village le plus proche est a une petite trotte a pied. Ensuite, pourquoi ces enfants, certainement pas des gosses de riches, auraient-ils jete leur billes dans la mer alors qu'il  y a sur cette greve plein de petits cailloux, galets, coquillages a jeter. Moi, en tout cas, etant gamin, j'aurais garde mes billes...



Alors j'ai fait des recherches sur le net pour me rendre compte que je n'etais pas le seul a me poser cette question. Le meme phenomene a ete observe en Amerique du Sud, Aux Philippines et meme sur les cotes anglaises: Une greve avec des rochers, plein de billes de mer et rien sur la cote environnante. Un spot comme ca est le reve des beach combers, des collectionneurs de verre de mer. Certains se vantent d'avoir trouve dans leur vie 5, 6, parfois 9 billes de mer (sea marbles), joyaux de leur collection. Et si personne n'a de reponse, le site americain de la Sea Glass Association propose trois hypotheses. La premiere est celle des enfants. Bon. La deuxieme met en scene des peintres qui, a une epoque, se servaient de billes pour melanger leurs couleurs. N'importe quoi. Ensuite, plus interessant, il parait qu'au debut du 20eme des bateaux auraient utilise des cargaisons de billes comme ballast pas cher. C'est une piste ca. Peut etre une epave au large de cette pointe? Mais c'est une piste qui ne mene a rien, en fait. Impossible de trouver quelqu'information que ce soit sur du ballast de ce type. Et puis quand on y pense, comment des billes peuvent-elles etre plus pratiques et moins cheres que des gueuses en fonte? Non, cette hypothese n'est pas satisfaisante. 

 

Alors, en etant la dans mes recherches, j'ai interviewe mine de rien des locaux, des jeunes, des vieux. Personne ne sait bien, tout le monde dit, Ah? OOOOH, Hmmm ben c'est des enfants ca...
Ben moi je ne crois pas.
Et puis, j'ai decouvert la bouteille Codd. La bouteille de Codd est un systeme invente par un anglais dans la deuxieme moitie du 19eme siecle. Cette idee fait suite a la formidable invention de monsieur Goodyear, qui a invente la vulcanisation du caoutchouc en 1844. M'sieur Codd a donc eu l'idee d'utiliser ce caoutchouc pour creer un nouveau systeme de fermeture des bouteilles de boissons gazeuses. Il place une bille en caoutchouc dans le goulot d'une bouteille, cette bille, maintenue en place par la pression interieure est retenue par un collier en caoutchouc lui aussi. Le systeme va se perfectionner et la bille va devenir une bille comme celle que nous connaissons tous. Ces bouteilles seront tres largement distribueees dans l'empire britanique et aux Etats-Unis.




 


 

Alors, j'ai repose des questions.
 - Et ces bouteilles qu'on ouvre en appuyant sur une bille? Vous connaissez?
 - Ah ben oui, evidemment! Quand j'etais jeune, tout le monde buvait ca!
Et voila. Il y a cinquante, soixante ans ces petites bouteilles de soda fermees au moyen d'une bille etaient tres populaires a Taiwan. Elles etaient toujours vertes, toujours le meme modele:


Donc, je pense que ces bouteilles etaient emportees par les pecheurs, sur les tout petits bateaux qui longent cette cote tout les jours. Une fois vides, elles etaient jetees par dessus bord, elles flottaient jusqu'a la cote, emportees par le courant et venaient se briser au meme endroit contre les rochers. Et c'est vrai  que cet endroit regorge  aussi de bouts de verres uses verts fonces.

Ces bouteilles existent toujours ici, a Taiwan, mais le plastique a remplace le verre et les vraies billes. Elles contiennent des sodas tres sucres pour les enfants, il existe plein de gouts differents.

 

Bon a quoi je m'attaque maintenant? C'est qu'il en reste des mysteres... Quel a ete le parcours des marins francais et de l'amiral Courbet lors de leur debarquement ici en 1885? Est-il vrai, comme il est grave sur une plaque ici que le dieux des Arts Martiaux, Guan Gong, est apparu en personne sur une plage de Si Yu pour leur botter les fesses?
Je vous tiens au courant!
A plus!

Repost 0
Published by MsieurG
commenter cet article
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 04:23
De retour. Je crois qu'on peut retirer nos pulls.



Merci a tous pour ces formidables vacances en France!




droles de tetes
envoyé par g. -
Repost 0
Published by MsieurG - dans home sweet home
commenter cet article
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 15:56

 

 


Maewenn jardine
envoyé par g. - E vidéo.
Repost 0
Published by MsieurG - dans des petits films
commenter cet article
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 14:09


Sous la coque de notre petit bateau je regarde les recifs de coraux defiler au gre de notre derive. Je pense a ma femme, a ma fille, a mon fils qui sont retournes a Taiwan pour un mois. C'est la tradition. Le Zuo Ye Zi. Nous pechons des merous, la maree est basse, ce n'est pas le meilleur moment. Shang Wen en remonte un gros, il est visiblement ravi, au bout de ma ligne, un diodon. Aie, je suis pas concentre, c'est le troisieme. Pourtant je l'ai vu venir. Pinces, decrochage, puff puff, plouf. Je pense a mon fils, il est ne un soir de lune rousse, nous l'avons nomme Yaouen. Yaouen en breton, Ya Wen en chinois, les mots flamboyants. Je ne l'ai vu que quelques jours. Il va surement avoir beaucoup change dans un mois. Pousse par le courant notre bateau s'eloigne regulierement des recifs. Il faut y retourner.  



J'observe ma ligne. Suis-je au fond? Oui. Je pense a ma fille Maewenn. Ravie mais inquiete, tendre mais sur ses gardes, pour elle un monde s'ecroule. Un monde qu'elle commencait a peine a maitriser. Je lui manque. Ah, je sens quelques chose, quelques secondes d'incertitudes et puis dans l'eau je reconnais les couleurs, la silhouette du merou. La chance tourne.



Et je pense a Jun Ling, tres fatiguee, un peu debordee mais tres forte, tres courageuse, toujours un sourire dans la voix, toujour la bonne decision, la bonne reaction, elle voit tout et reflechit toujours a la meilleure chose a faire.
Shang Wen m'interpelle, on va rentrer au port. Ce n'est pas si mal pour une maree basse. 20 merous et deux poissons elephant. Un chacun, un chacun. Le soleil brille sur Guan Yin Ting, demain sera encore une belle journee. 
Repost 0
Published by MsieurG - dans parlabas
commenter cet article
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 15:31


Repost 0
Published by MsieurG - dans parlabas
commenter cet article
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 04:04

Maewenn vient d'avoir deux ans et nous attendons son petit frere dans quelques jours... Peut etre moins!
Oh lala, c'est bien!!!


A plus!

Repost 0
Published by MsieurG - dans home sweet home
commenter cet article
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 01:53
Une petite carte postale pour raconter un peu ce qui se passe quand je n'ecris pas sur le blog...
Maewenn grandit, elle parle, elle parle! Elle m'aide a bricoler, elle explore, elle n'a peur de rien...


Comme nous, elle attend son petit frere, Yaouen, qui devrait arriver dans quelques petites semaines. On est presque prets...


 
Nous profitons toujours de notre ile, on decouvre encore des petits coins secrets, rien qu'a nous... Je peche des poissons bizarres sur la jetee en bas de la rue, avec la canne a peche que Jun Ling m'a offerte pour notre anniversaire de mariage. Nous ramassons toujours plus de tresors sur la plage. Dimanche, recolte de fenetres de bateau pour faire des cadres dans le jardin...



Ah, et puis aussi, on a achete une deuxieme voiture. C'est que pour mon nouveau metier mysterieux, (je travaille pour les Americains) il me fallait un gros moteur! *__*


Voila, la vie est toujours aussi belle...



Repost 0
Published by MsieurG - dans parlabas
commenter cet article
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 15:33


Eh vive les maries...

Repost 0
Published by MsieurG - dans Taiwan
commenter cet article
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 14:56

Des nouvelles de notre petit village...

D'abord le bateau du voisin que j'aime beaucoup.

 

Et puis des photos de Jun Ling, reine du shopping, dans notre petit centre commercial...



Vous avez-vu son gros ventre? Qu'est ce que je suis fier!...
Repost 0
Published by MsieurG - dans parlabas
commenter cet article
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 15:23

Enfin un peu de temps pour moi. J'ai huit jours de vacances, les premieres depuis que j'ai commence en aout et les dernieres avant les prochaines -en aout aussi... C'est que mon nouveau metier mysterieux ne me laisse pas beaucoup de temps pour faineanter devant l'ordi.  Alors je vous raconte un peu a quoi je passe mon temps libre... Je pars a la chasse aux tresors. Il y a plein de tresors partout, sur la plage par exemple ou les tempetes qui sevissent aux Philippines amenent des monceaux de bois flotte, des souches, des poutres, des bouees, des bouts de bateau, des bouts de meubles chinois, japonais. J'arpente donc les plages a la recherche de merveilles pour la deco du jardin. Il y a meme un soir, nuit noire, ou je suis parti tout seul, en laissant mes petites femmes a la maison pour y retourner, lampe torche a la main. L'anorak ferme jusqu'au cou, le vent dans les cheveux et un grand sourir aux levres...

Comme c'est les vacances et que c'est le nouvel an chinois, nous sommes retourne a Taiwan, a Hsing Kang, chez les parents de Jun Ling pour les fetes. Nous en avons profite pour denicher les vieux albums photos perdus quelque part dans le grenier. Ca faisait plusieurs mois qu'on insistait lourdement. Oh lala, les tresors de photos! Donc j'ai fait chauffer le scanner. Je ne peux pas tout mettre aujourdh'ui alors je vais juste vous presenter en quelques photos mes beaux-parents, les grand parents de Maewenn et de Yaouen...
Abbu, pour moi, Ama pour Maewenn et Yaouen et Mama pour Junling etait une belle et jolie jeune fille.

Abbu etait une jeune couturiere, d'ailleurs c'est toujours la reine des ourlets et des retouches de vetements pour toute sa petite famille...

Ses parents ont decide qu'elle epouserait Abba, pour moi, Akong pour Maewenn et Yaouen, et Baba pour Jun Ling.

Jeune policier, il a aussi ete chanteur de charme pendant un moment. Il y a ce vieux 33 tours encadre au mur et la petite pile de photos dedicacees pretes a etre distribuees tout au fond du carton...

Je les aime bien ces photos...

Repost 0
Published by MsieurG - dans Maëwenn et Yaouen
commenter cet article