Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Taiwan Taiwan...
  • Taiwan Taiwan...
  • : Des images de nulle part et d'ailleurs, de Taipei en Bretagne ou de Plougastel à Taiwan...
  • Contact

Cote papa

cote-papa.jpg

Cote maman


cote-maman.jpg


Archives

30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 15:44

A tous les reveurs, les amoureux, les debutants, les agents secrets, les idiots, les poupees barbies, les marins, les debrailles, les guignols, les dandys, les retraites, les bananes, les courageux, les fans, les crocodiles, les egeries, les pharmaciennes, les timides, les poupees pas barbie, les revoltes, les chatelains, les artificiers, les coquecigrues, les traitres, les peres noel, les etourdis, les Pihis, les bricoleurs, les pecheurs, les poissons, les empotes, les lettres, les decus, les Ostrogoths, les melancoliques, les book makers, les anarchistes, les Bretons, les Bretonnes, les genereux, les copains, les voyageurs, les observateurs, les bathing beauties, les forcats, les linguistes, les detraques, les cigognes, les zigotos, les tatoues, les profs de svt, les petits garcons, les petites filles, les passionnes, les egares, les punks japonais, les barbus, les cacanes, les ecrivains, les super heros, les princesses, les amoureux, et a notre fils qui va naitre cette annee, nous souhaitons Amour, Gloire, Beaute et une formidable annee 2009!!!

Repost 0
Published by MsieurG - dans hihihi hou hou
commenter cet article
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 14:08

4 heures du matin, le reveil sonne. Super content, je saute du lit, me ravise, vais reveiller ma petite femme juste pour rigoler en lui faisant un gros bisou: "Bonjour mon amour! Bye bye! Ha ha ha!"  Elle grogne un peu se retourne dans la couette, je file preparer du cafe. J'ai mon caban? Ouais. Mon matos? ouais. J'ai plus qu'a mettre mon pique nique dans le sac a dos. Il est dans le frigo, Jun Ling m'a prepare hier soir une "surprise". En effet c'est une lunch box qu'elle a emballee a la maniere japonaise traditionnelle dans un grand mouchoir imprime. Super!
Allez, en route, je traverse le jardin qui est balaye par des bourrasques assez impressionnantes, brrrr, dans le bruit assourdissant du vent qui hurle sur les toits du temple, je demarre la voiture, direction le petit port de peche de Shan Shui a quelques kilometres d'ici. La bas je retrouve mon copain Wen Shang qui me tend un gobelet de lait de soja chaud. Pas de refus, merci. Une clope et on y va.
On sort du coffre deux filets de 8 kilos de crevettes roses (plus tard on les pilonnera et on les jettera au fond le l'eau. C'est l'amorce!), les cannes a peches et on va mettre tout ca dans le bateau. On descend les marches de la jetee et on saute de bateau en bateau pour atteindre le notre. Ouah, mais il tout petit! On tient a trois la dedans? T'es sur?
On attend l'oncle de la femme de Wen Shang, c'est son bateau. Coups de telephones portables, il a oublie ses hamecons, il arrive. On attaque la preparation des lignes, on se fait prendre en photo par les gardes cotes (uniforme orange fluo) apres controle d'identite. L'oncle arrive, je le salue: "Abbe!" (bonjour grand pere).
Abbe, au depart il n'etait pas trop chaud pour me prendre sur son bateau: "y'a des vagues, il va avoir le mal de mer, c'est pas une croisiere..."
Il aura fallu que j'explique douze fois que j'ai deja fait ca, que je n'ai jamais eu le mal de mer, qu'il n'y aura pas de problemes. Bon j'ai pas parle de cette seule et unique fois, sur le rapide entre Houat et Quiberon ou j'ai ete malade comme un terrien...  Mais alors vraiment malade...

5 heures 30, nous sortons du port, le soleil va bientot se lever. Nous partons pecher le Navodon Modestus, un poisson qui normallement vit loin des cotes dans les grands fonds mais qui se rapproche quand il y fait trop froid. Ce poisson n'a pas d'ecailles mais une peau qui s'arrache comme celle d'un lapin -en plus facile, il a pas de pattes... C'est ce qui lui a donne son nom local qu'on pourrait traduire par: "le poisson qu'on lui arrache la peau" mais c'est plus joli en taiwanais. Ce poisson a deux grands yeux tristes, le premier que j'ai sorti de l'eau a verse une grosse larme... et une corne sur le front.
En effet, c'est pas une croisiere, a peine avons nous quitte l'abris du port que le petit bateau tape dans les vagues, on est recouverts par des paquets de mer et on essaie de se mettre a l'abris comme on peut derriere la petite cabine, assis, recroquevilles. D'une main je m'agripe, l'eau rentre dans ma manche, de l'autre je m'allume une clope que j'essaie de tenir au sec. On ne va pas tres loin et on s'arrete a quelques metres d'une falaise dechiree, coupante, le long de laquelle de grosses vagues blanches viennent se fracasser. On arrete le moteur, on jette l'ancre. La le petit bateau est le jouet des vagues. Un peu comme un coquille de noix dans le bain de Maewenn quand elle joue a plouf plouf j'eclabousse maman... Quand on est dans le creux de la vague on peut voir un mur d'eau qui nous surplombe, quand on est sur la crete, on peut regarder en dessous, ouah, c'est haut! Bon, on ne reste pas tres longtemps ici, la mer n'est pas bonne, trop agitee. Trop de vagues qu'il dit le grand pere. Alors on va aller plus loin, sur une autre ile. C'est reparti, en boule derriere la cabine, direction Hu Jin, petite ile inhabitee.
On arrive derriere l'ile, coin plus abrite (je peux enfin sortir l'appareil photo) et paysage a couper le souffle. Tout ce cote de cette ile est forme d'orgues basaltiques, c'est beau et en plus, c'est un bon coin pour pecher!...

Allez on sort les lignes, on lance les filets de crevettes au fond et on attaque. Yahahou!
4 hamecons sur la ligne, on appate a la grande crevette rose. Ouh la, il y a des vagues quand meme ici aussi... Ca tangue, ca roule, ca tangue et ca roule. En preparant mes hamecons, arrive un moment ou pfouuuu, il faut que je fasse une pause, que je fixe l'horizon, mon estomac me joue des tours... Wen Shang me regarde rigolard, ben alors Jian Liang? Qu'est ce que t'attends? Peche! Peche!
-Ouais, ouais! Attend, je reflechis un peu la!
-tu reflechis a quoi? Peche! Peche!
-Ouais ouais t'occupe... Je reflechis un peu la...
Quinze, vingt minutes de doute, est ce que je vais avoir le mal de mer? Et puis ca passe, ouf. Je ne serai pas malade ce coup la!
Le Navodon est assez costaud, il se defend bien. Et puis il y a un truc a savoir, il a la gueule assez molle, il faut donc le sortir lentement mais fermement de l'eau. Sinon sa gueule s'arrache. J'en ai perdu les deux tiers comme ca... Mais quand on en sort un de l'eau avec l'epuisette, c'est vraiment le bonheur...
Alors on peche, on peche, on peche, tout les trois nous ne sommes pas tres bavards, mais dans ce petit bateau nous partageons le meme moment et tout les trois, a notre facon nous sommes bien contents...
Et puis arrive le moment ou le poisson ne mord plus, il faut accepter et rentrer au port.

Petit detour par chez la grand mere pour qu'elle me montre comment depecer et decouper ce poisson fabuleux. Merci grand mere! Je vais faire ca des que je rentre! Wen Shang a tout a l'heure chez nous pour feter ca!

Champagne, foi gras, confit de canard, pomme de terres rissolees et salade pour les pecheurs et leur petites femmes. Ca c'est une bonne journee qui se termine! Merci les copains!
Demain dimanche on y retourne de nuit pour pecher un autre poisson, le "bai tai yu" (le poisson ceinture blanche), j'ai pas encore regarde son nom scientifique, un metre de long en moyenne! On va pecher avec des lampes clignotantes... Oh lala... J'ai hate!

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de ma niece preferee, Lucie. Bon anniversaire ma petite Lucie! Tu nous manques beaucoup!
Repost 0
Published by MsieurG - dans animaux
commenter cet article
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 01:29
Oh oh oh, nous avons recu un petit colis avec les derniers cd des musiciens de la famille en Bretagne. Super! Il y a d'abord le dernier cd du cousin Marc des Loened Fall. Ca sent le Fest Noz et ca me rappelle que ca fait longtemps que je ne suis pas retourne au pays...
Une decouverte ensuite avec le cd de la cousine Aude (MC Rose), la chef des Raggalendo. C'est vraiment rigolo alors je vous fais partager:

 

Et puis comme on est dans la musique et qu'il faut aussi que je parle un peu de Taiwan, je vous mets le clip de nos copains Monty (accordeoniste, le pere dans le clip) et de la belle Han Ting, la chanteuse. La chanson s'appelle "plastic love", et eux aussi, ils s'amusent bien!

 

Un petit lien pour leurs dates...

Repost 0
Published by MsieurG - dans des petits films
commenter cet article
25 octobre 2008 6 25 /10 /octobre /2008 17:00








En rentrant de la plage on aime bien vider nos poches, nos sacs, nos seaux et regarder tous nos tresors... Chacun a un oeil different, ca depend des jours aussi.
Aujourd'hui, voici les tresors de Maewenn:

Ceux de Maman (les gros coquillages blancs):


Et puis les miens...

Demain c'est dimanche, il faut qu'on y retourne!
Maewenn, on pourra pas se baigner, je crois que le vent du nord se leve...

Repost 0
Published by MsieurG - dans nos virees
commenter cet article
11 octobre 2008 6 11 /10 /octobre /2008 16:04
Ce soir, au dessus du toit griffu et cornu du temple qui  surplombe notre jardin la lune brille comme un phare, masquee puis demasquee par la course effrenee des nuages, jouets du vent d'automne qui commence souffler sur notre ile. J'entends le vent, la mer et les grillons qui chantent quelque part par la. Un chat noir rode la haut sur le mur, il apercoit la lueur de ma cigarette. Il se glace, m'observe et disparait dans la nuit. 
En regardant les quelques poignees de coquillages etalees sur la table de jardin, je repense a notre journee. Une journee comme les autres, une belle journee.
Nous avons pris le chemin des ecoliers pour aller voir les vagues avec Maewenn, et dans un petit village, nous nous sommes arretes pour prendre cette photo:

Et puis balade. Deux ou trois ruelles plus loin nous avons rencontre un metier qui n'existe pas. Faiseur de nouilles... Alors c'est maintenant que j'aimerais pouvoir ecrire des descriptions a la Pierre Lotti, des descriptions qui font rever, des descriptions qui font voyager. Mais je ne suis pas Pierre Lotti...


Mon seul chef d'oeuvre jusqu'a present, c'est ma jolie petite fille, Maewenn...





Et j'espere qu'elle sera heureuse comme ses parents...

Repost 0
Published by MsieurG - dans Maëwenn et Yaouen
commenter cet article
31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 02:54

On donne pas beaucoup de nouvelles hein? Sorry, nous nous installons lentement dans notre nouvelle vie, nous decouvrons le rythme de ce petit village de pecheurs. Ici tout est ponctue par les annonces du haut parleur en face du temple. Nous faisons nos courses tout les jours quand un petit camion bleu arrive pour vendre qui des poissons, qui des calamars, qui des legumes etc. Il y a meme une boulangerie qui passe de temps en temps. On est bien accepte dans ce village, Jun Ling rigole en Taiwanais avec les petites vieilles, des grand peres viennent regulierement nous apporter des legumes, comme ca, par gentillesse. Et puis Maewenn la charmeuse est notre arme secrete...  Nous achetons des poissons incroyables aux voisins pecheurs, des poissons multicolores qui se vendraient une fortune chez Jardiland... Moi je les vide et on les mange... Il y a aussi des poissons qu'on connait, le maquereau, c'est 2 francs 60 piece! Un crabe c'est 2 francs 65... J'ai jamais autant bien mange que depuis qu'il n'y a aucun magasin a cote...


  Il y a les enfants du village aussi, Jun Ling connait tout le monde, elle organise meme des seances de lecture et d'ecriture sur les marches a l'ombre, au frais, dans notre petite ruelle.

 Il y a aussi nos virees dans l'ile, a la plage, Maewenn n'a peur de rien, elle avance dans les vagues en rigolant et ne veut pas qu'on la tienne... Ca va etre une vraie petite sirene. On montrera des photos plus tard...
Et puis comme on s'installe, il y a aussi beaucoup de bricolage pour moi, et ca j'aime... Ca y est, le jardin est tout blanc, comme dans une pub pour le cafe... J'ai construit une maison pour la poubelle (a cause des chats, du vent et du soleil), une petite estrade pour jouer, un coin pour le linge. Maintenant j'attaque le vieux tas de bois pour des etageres dans le salon. Nous avons maintenant l'eau potable grace a l'installation d'une pompe qui puise l'eau du puit du jardin et l'emmene au robinet de la cuisine. J'ai installe un filtre au charbon actif sous l'evier. Tout va bien...



Repost 0
Published by MsieurG - dans home sweet home
commenter cet article
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 01:51
Je n'ai pas eu beaucoup le temps d'ecrire par ici, on emmenage... Mes meilleurs amis en ce moment sont ma perceuse, mon tournevis et mon pied de biche! Pas beaucoup le temps de sortir non plus pour prendre de jolies photos de notre ile de reve, mais c'est pas grave, nous avons la vie devant nous!
Nous sommes donc a Guo Ye tout a l'est des Pescadores dans un petit village de pecheurs, et oui, c'est vraiment un coin recule. Nous sommes la troisieme famille a venir s'installer ici, dans ce village, depuis 45 ans. Il faut aller chercher l'eau potable au village d'a cote dans des bidons de 20 litres, notre supermarche c'est le quai du petit port de peche ou on peut aller acheter des poissons, des crevettes, des calamars aux pecheurs qui viennent de rentrer. Quand un bateau arrive souvent le patron passe une annonce dans les haut parleurs du village; 'les crevettes sont arrivees!". Pour passer  une annonce il y a un petit kiosque pres du temple ou il faut inserer 10 dollars pour parler dans le micro. Je me vois deja; "Maewenn, Maewenn! Rentre maintenant c'est l'heure du bain!'... Comme les annonces sont en Taiwanais de Penghu, souvent on ne comprend pas, alors on va voir sur la place du village et c'est une surprise... Gateaux, crevettes... Ca depend... Pour les petits creux, on peut aussi se promener sur les rochers en bas avec un citron dans la poche pour deguster les huitres sauvages qui abondent par ici.

Aujourd'hui, depuis hier, nous subissons un typhon. Oh oh oh... Beaucoup plus violent qu'a Kaohsiung, grande ville plus abritee. J'aime regarder la mer demontee, ecouter les hurlements du vent derriere ma baie vitree. Ca c'est la vrai vie, il y a un truc... Meme les enfants ici, les enfants des pecheurs, ne sont pas comme a la ville. Ils s'arretent au milieu d'une phrase, levent le nez au ciel pour regarder les nuages -Ah il va pleuvoir tout a l'heure...
Nous emmangeons dans une fete continuelle au temple a cote, 10 jours de festivites pour remercier les dieux pour l'annee passee qui a ete bonne pour le village. Ceremonies toute la journee, fete le soir et feux d'artifice. Karaoke des villageois et camion disco avec deux jolies filles denudees qui dansent autour de barres en fer en face du temple pour remercier les dieux. Plus sympa qu'une messe en latin...  
Notre maison est extraordinaire, agreable, fraiche, spacieuse, la vue est incroyable. L'autre jour nous nous sommes reveilles pour le lever du soleil. A couper le souffle. On a commence du balcon et puis nous sommes descendus sur la plage, qui est vraiment juste a cote, nous nous sommes assis sur un sable de corail pour admirer le spectacle, en n'en revenant pas d'avoir reussi a venir habiter ici. Tout est magnifique, partout, la mer, le ciel -les ciels- le village, les gens, l'atmosphere.


Le soir, il fait chaud, on entend la musique du temple, les grillons et les crapauds. Nous avons des hirondelles qui habitent chez nous, des chats qui passent dans le jardin et des mantes religieuses aussi.
Mais qu'est ce qui nous arrive?!?...

Repost 0
Published by MsieurG - dans parlabas
commenter cet article
28 juillet 2008 1 28 /07 /juillet /2008 02:52

Repost 0
Published by MsieurG - dans home sweet home
commenter cet article
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 01:57


Et voila...

Repost 0
Published by MsieurG - dans home sweet home
commenter cet article
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 01:03

Ca sent vraiment le depart... Tout le monde nous organise des banquets d'adieu surprise. Ca nous fait tres tres plaisir!

La famille...

Mes collegues...

Les voisins.
.........................

Merci tout le monde!


Repost 0
Published by MsieurG - dans Taiwan
commenter cet article