Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Taiwan Taiwan...
  • Taiwan Taiwan...
  • : Des images de nulle part et d'ailleurs, de Taipei en Bretagne ou de Plougastel à Taiwan...
  • Contact

Cote papa

cote-papa.jpg

Cote maman


cote-maman.jpg


Archives

30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 02:01

Et c'est tous les jours...

penbhu marche

penghu marche banc de poissonspenghu marche bigornos locaux

penghu marche coques

penghu marche crabes

Penghu marche fruits

penghu marche grignotage

penghu marche merous

penghu marche navodon modestus

penghu marche poisson bleu

Voila comme nous faisons nos courses, nous venons ici et nous profitons aussi des petits camions bleus qui passent tous les jours au village avec tout ce qu'il faut. Pas de supermarche, pas d'hypermarche et ca ne nous manque pas, mais alors pas du tout! Il y a le marche aux poissons aussi sur le port tous les matins, mais c'est toooot! A 7.00 tout le monde remballe...

Je ne sais pas pourquoi.

Repost 0
Published by MsieurG - dans animaux
commenter cet article
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 14:08

4 heures du matin, le reveil sonne. Super content, je saute du lit, me ravise, vais reveiller ma petite femme juste pour rigoler en lui faisant un gros bisou: "Bonjour mon amour! Bye bye! Ha ha ha!"  Elle grogne un peu se retourne dans la couette, je file preparer du cafe. J'ai mon caban? Ouais. Mon matos? ouais. J'ai plus qu'a mettre mon pique nique dans le sac a dos. Il est dans le frigo, Jun Ling m'a prepare hier soir une "surprise". En effet c'est une lunch box qu'elle a emballee a la maniere japonaise traditionnelle dans un grand mouchoir imprime. Super!
Allez, en route, je traverse le jardin qui est balaye par des bourrasques assez impressionnantes, brrrr, dans le bruit assourdissant du vent qui hurle sur les toits du temple, je demarre la voiture, direction le petit port de peche de Shan Shui a quelques kilometres d'ici. La bas je retrouve mon copain Wen Shang qui me tend un gobelet de lait de soja chaud. Pas de refus, merci. Une clope et on y va.
On sort du coffre deux filets de 8 kilos de crevettes roses (plus tard on les pilonnera et on les jettera au fond le l'eau. C'est l'amorce!), les cannes a peches et on va mettre tout ca dans le bateau. On descend les marches de la jetee et on saute de bateau en bateau pour atteindre le notre. Ouah, mais il tout petit! On tient a trois la dedans? T'es sur?
On attend l'oncle de la femme de Wen Shang, c'est son bateau. Coups de telephones portables, il a oublie ses hamecons, il arrive. On attaque la preparation des lignes, on se fait prendre en photo par les gardes cotes (uniforme orange fluo) apres controle d'identite. L'oncle arrive, je le salue: "Abbe!" (bonjour grand pere).
Abbe, au depart il n'etait pas trop chaud pour me prendre sur son bateau: "y'a des vagues, il va avoir le mal de mer, c'est pas une croisiere..."
Il aura fallu que j'explique douze fois que j'ai deja fait ca, que je n'ai jamais eu le mal de mer, qu'il n'y aura pas de problemes. Bon j'ai pas parle de cette seule et unique fois, sur le rapide entre Houat et Quiberon ou j'ai ete malade comme un terrien...  Mais alors vraiment malade...

5 heures 30, nous sortons du port, le soleil va bientot se lever. Nous partons pecher le Navodon Modestus, un poisson qui normallement vit loin des cotes dans les grands fonds mais qui se rapproche quand il y fait trop froid. Ce poisson n'a pas d'ecailles mais une peau qui s'arrache comme celle d'un lapin -en plus facile, il a pas de pattes... C'est ce qui lui a donne son nom local qu'on pourrait traduire par: "le poisson qu'on lui arrache la peau" mais c'est plus joli en taiwanais. Ce poisson a deux grands yeux tristes, le premier que j'ai sorti de l'eau a verse une grosse larme... et une corne sur le front.
En effet, c'est pas une croisiere, a peine avons nous quitte l'abris du port que le petit bateau tape dans les vagues, on est recouverts par des paquets de mer et on essaie de se mettre a l'abris comme on peut derriere la petite cabine, assis, recroquevilles. D'une main je m'agripe, l'eau rentre dans ma manche, de l'autre je m'allume une clope que j'essaie de tenir au sec. On ne va pas tres loin et on s'arrete a quelques metres d'une falaise dechiree, coupante, le long de laquelle de grosses vagues blanches viennent se fracasser. On arrete le moteur, on jette l'ancre. La le petit bateau est le jouet des vagues. Un peu comme un coquille de noix dans le bain de Maewenn quand elle joue a plouf plouf j'eclabousse maman... Quand on est dans le creux de la vague on peut voir un mur d'eau qui nous surplombe, quand on est sur la crete, on peut regarder en dessous, ouah, c'est haut! Bon, on ne reste pas tres longtemps ici, la mer n'est pas bonne, trop agitee. Trop de vagues qu'il dit le grand pere. Alors on va aller plus loin, sur une autre ile. C'est reparti, en boule derriere la cabine, direction Hu Jin, petite ile inhabitee.
On arrive derriere l'ile, coin plus abrite (je peux enfin sortir l'appareil photo) et paysage a couper le souffle. Tout ce cote de cette ile est forme d'orgues basaltiques, c'est beau et en plus, c'est un bon coin pour pecher!...

Allez on sort les lignes, on lance les filets de crevettes au fond et on attaque. Yahahou!
4 hamecons sur la ligne, on appate a la grande crevette rose. Ouh la, il y a des vagues quand meme ici aussi... Ca tangue, ca roule, ca tangue et ca roule. En preparant mes hamecons, arrive un moment ou pfouuuu, il faut que je fasse une pause, que je fixe l'horizon, mon estomac me joue des tours... Wen Shang me regarde rigolard, ben alors Jian Liang? Qu'est ce que t'attends? Peche! Peche!
-Ouais, ouais! Attend, je reflechis un peu la!
-tu reflechis a quoi? Peche! Peche!
-Ouais ouais t'occupe... Je reflechis un peu la...
Quinze, vingt minutes de doute, est ce que je vais avoir le mal de mer? Et puis ca passe, ouf. Je ne serai pas malade ce coup la!
Le Navodon est assez costaud, il se defend bien. Et puis il y a un truc a savoir, il a la gueule assez molle, il faut donc le sortir lentement mais fermement de l'eau. Sinon sa gueule s'arrache. J'en ai perdu les deux tiers comme ca... Mais quand on en sort un de l'eau avec l'epuisette, c'est vraiment le bonheur...
Alors on peche, on peche, on peche, tout les trois nous ne sommes pas tres bavards, mais dans ce petit bateau nous partageons le meme moment et tout les trois, a notre facon nous sommes bien contents...
Et puis arrive le moment ou le poisson ne mord plus, il faut accepter et rentrer au port.

Petit detour par chez la grand mere pour qu'elle me montre comment depecer et decouper ce poisson fabuleux. Merci grand mere! Je vais faire ca des que je rentre! Wen Shang a tout a l'heure chez nous pour feter ca!

Champagne, foi gras, confit de canard, pomme de terres rissolees et salade pour les pecheurs et leur petites femmes. Ca c'est une bonne journee qui se termine! Merci les copains!
Demain dimanche on y retourne de nuit pour pecher un autre poisson, le "bai tai yu" (le poisson ceinture blanche), j'ai pas encore regarde son nom scientifique, un metre de long en moyenne! On va pecher avec des lampes clignotantes... Oh lala... J'ai hate!

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de ma niece preferee, Lucie. Bon anniversaire ma petite Lucie! Tu nous manques beaucoup!
Repost 0
Published by MsieurG - dans animaux
commenter cet article
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 12:06


le chat est mort

undefined

Repost 0
Published by MsieurG - dans animaux
commenter cet article
21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 13:10

Vas-y mon n'veu, ca c'est marrant!

931220-001.jpg

Erwan, deux ans et demi. Bravo, y'a de l'idee.
Mais attend, on peut l'ameliorer ton truc. D'abord, ton chat, tu lui mets des chaussettes. Ensuite tu lui attaches des casseroles a la queue, et dans les casseroles on peut mettre des petards. J'te montrerai, on va bien rigoler!
Repost 0
Published by MsieurG - dans animaux
commenter cet article
7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 12:44

J'ai attrapé un mulot taiwanais dans notre meuble
à chaussures (à la main ce coup-ci). J’l’ai mis dans une boite à gâteaux en fer. Bon qu’est ce qu’on en fait ? Comment on le tue ? Je le prends par la queue et je le tape contre la table ? (comme mon beau-frère en France, prof de sciences nat) –non, trop pas sympa…  Je le mets au congélo ? (comme mon beau-frère en France, prof de sciences nat) –non, trop froid… J’essaie le « Shadow Kick » ? Un truc que j’ai vu dans un vieux film de Kung Fu Hong Kongais… -Trop dur, j’ai pas bossé… On le donne au chat ? Ben non, il s’en fout complètement. Con de chat…  

T’as qu’à le noyer dans notre mare aux lotus me dit Jun Ling…

Bof…

Bon je sais. Demain on prend la voiture et on va le libérer à Kenting, à la plage, avec les filles, les cocotiers et les bars sympas. Il va être heureux ce mulot la.
Ok ?
Ok!

 

Bon, alors on en a profité…

 

 

on en a profité…



 

Repost 0
Published by MsieurG - dans animaux
commenter cet article
6 novembre 2006 1 06 /11 /novembre /2006 12:54


Assis dans notre jardin, dans mon éternel fauteuil, encore en train de travailler, alors qu’il fait nuit noire, alors que c’est l’heure de l’apéro, je repense à ces lignes de Lu Xun en sentant tomber quelque chose sur mon épaule.  

 

 

 

Dans l'Hôtel de S. , il y avait trois pièces dont la locataire, disait-on, s'était pendue au sophora de la cour. L'arbre avait grandi au point que ses branches étaient hors d'atteinte, mais l'appartement était resté vide. J'y vécus quelques années, copiant des inscriptions anciennes. Etranger à cette ville, je recevais peu de visiteurs. Les inscriptions ne comportaient ni problèmes ni concepts en "isme", et mon unique désir était de voir ma vie s'écouler dans cette même quiétude. Les nuits d'été, lorsque les moustiques étaient par trop nombreux, je m'asseyais sous le sophora, agitant mon éventail en feuille de palmier et regardant des morceaux de ciel par les trouées de l'épais feuillage, tandis que les chenilles qui sortent le soir me tombaient, glacées, dans le cou.

 

 

 

En regardant, j’ai aussi trouvé des chenilles -qui sortent le soir- sur mon pantalon. Ooooh, c’est bien, c’est comme dans les livres… Alors j’ai ouvert la cage, de toute façon il y en a partout, des chrysalides aussi…




Repost 0
Published by MsieurG - dans animaux
commenter cet article
25 mai 2006 4 25 /05 /mai /2006 13:41
On est en plein dans la vie quotidienne, plein de boulot tout les deux, alors on est contents d'avoir quelques petits projets: un mois en France avec un petit detour d'une semaine par le Viet Nam et un eventuel demenagement en aout (in our wildest dreams...).
Pour parler un peu de Taiwan, notre petit restaurant de quartier propose un nouveau plat, de la bistouquette de taureau, c'est bon pour les hommes qu'ils disent. Ben si c'est bon, ok, j'essaierai un peu plus tard... Il y a encore des trucs que j'ai pas manges ici, c'est fou, apres un an... C'est comme le chien, ca fait des mois que je tanne Agu, l'oncle rigolo, architecte et cuisinier, pour qu'il en degotte un, mais ca s'est pas encore fait... Les chiens oficiellement on en mange pas ici. Ici, c'est pas Canton. Mais a la campagne, si on connait le grand pere, s'il trouve un chien et qu'il est d'humeur... Y'a moyen. Il y a un dicton par ici: 

一黑二黃三花四白

Un dicton qu'on pourrait traduire par:

Du pain, du vin, du chien...

Ou bien, plus litteralement: le premier choix c'est le chien noir, le second c'est le jaune, le troisieme c'est le tachete, le quatrieme c'est le blanc...

 


En ce moment a la tele, il y a un Japonais, veste rouge, banane a la Elvis Presley qui, les yeux bandes, remet en ordre un maximum de rubicubes en un minimum de temps, sur fond de musique techno. J'adore...

Ouaf ouaf!...

Repost 0
Published by MsieurG - dans animaux
commenter cet article
19 mars 2006 7 19 /03 /mars /2006 13:06
Allez, une photo cochonne pour faire monter l'audience du blog... Ames sensibles s'abstenir...


Oh lala, la grosse cochonne!

Bon, la piece de theatre qu'on a vue hier etait tres bien, on a rigole, on a pleure (surtout Jun Ling - trois fois - parceque moi, je pleure pas, je suis un homme...). Un des acteurs est tres connu, Wu Nian Jen, pour ceux qui connaissent un peu le cinema Taiwanais, c'est celui qui jouait le pere du petit garcon qui prend en photo les gens de dos dans le film Yi Yi... La piece etait jouee au centre culturel, batiments immenses avec une statue gigantesque a la gloire de Chang Kai Check... Devant la statue, seance de photos d'une pin up locale, peut etre pour un magazine, peut etre pour un book... Elle passe et repasse habillee en hotesse de l'air, habillee en policiere sexy avec pistolet... J'ai regrette de ne pas avoir ose demande a prendre une photo avec elle, les mains en l'air... Jun Ling m'a dit que j'aurai du... Ben oui, j'aurai mis - tres fier- la photo ici. Mais bon a la place de la pin up je peux mettre ca, je sais c'est moins bien...


Promis, la prochaine fois j'hesite pas...



Repost 0
Published by MsieurG - dans animaux
commenter cet article
2 février 2006 4 02 /02 /février /2006 02:37


Un coq a poil
Repost 0
Published by MsieurG - dans animaux
commenter cet article
2 février 2006 4 02 /02 /février /2006 02:21
En rentrant hier sur l'autoroute on voit un panneau "le roi crocodile prochaine sortie". Alors on prend la prochaine sortie... On va voir des crocodiles! Nous, on aime bien.
On en a vu plein. Et puis il y a cette invitation a descendre dans la fosse aux crocodiles pour etre pris en photo sur le plus gros... Mince, il est vraiment tres gros. On a dans la tete ces images de crocodiles qui croquent des antilopes venues boire un coup dans la riviere. Mais bon celui la c'est surement un gros pepere qui digere ses trente kilos de barbaque. Et puis t'inquiete Jun Ling, s'il s'enerve je lui mets une grosse baffe.
Euh non non, c'est pas comme ca qu'il faut faire avec les gros crocodiles nous dit on. S'il s'enerve il faut essayer de rester sur son dos,  parceque le crocodile, il est pas assez souple pour vous y attraper...


En descendant dans la fosse on en oublie completement tous les autres crocodiles... C'est qu'on est tres concentres sur le gros...
Et puis, comme au cirque, ou le public attend la chute du tapeziste, il y a tout ces gens qui nous regardent avec l'espoir secret que le crocodile se tape un americain pour son quatre heure...
(EI! Gwa hm shi mi ko lan, gwa bang hua kuo sai!)




Un bon gros pepere en fait...

Un peu plus tard ce jour la on est tombes sur un chien kangourou... Un chien a deux pattes. (un peu facile comme chimere...)


T'inquiete Jun Ling, s'il s'enerve, je lui mets une grosse baffe...

Repost 0
Published by MsieurG - dans animaux
commenter cet article