Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Taiwan Taiwan...
  • Taiwan Taiwan...
  • : Des images de nulle part et d'ailleurs, de Taipei en Bretagne ou de Plougastel à Taiwan...
  • Contact

Cote papa

cote-papa.jpg

Cote maman


cote-maman.jpg


Archives

12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 01:16

Le regard des autres

 

C'est amusant. Le petit monde de nos visiteurs se divise en deux. Il y a ceux qui disent en flânant entre les vieilles pierres que c'est beau, ceux qui se projettent, qui se voient lire un bon livre a l'ombre de nos arbres, ceux qui voient la grande la table, le barbecue et les enfants qui courent dans le jardin et puis il y a ceux qui nous tappent sur l'epaule avec un gentil sourire en nous disant qu'il y a quand meme plein de boulot. Il y a ceux qui remarquent le joli sol en briques et ceux qui remarquent que le toit a disparu. Tout le monde a raison, personne ne voit la même chose. Perspectives.

C'est notre petite dose d'inconscience qui nous a amené jusqu'ici, c'est elle aussi qui nous pousse a réaliser nos rêves. Je vous montre des photos, qui ne montrent pas grand chose en fait. 

 

Temps libre

 Je vous emmene dans la deuxieme maison, la plus abimee.  

  

le salon 1

 

le salon 2

le salon 3

le salon 4

le salon 5

le salon 6

le salon 7

Qui a besoin d'un toit pour regarder les etoiles?

Partager cet article

commentaires

Jiminy Cricket 19/11/2011 18:42





Personnellement, sans vous offenser, je n'aurais pas mis deux "p" à tape...

Mamie 19/11/2011 18:13


moi ce que j'aime, c'est de voir mon petit-fils marcher là où personne ne marchait plus depuis au moins ??? ... 70 ans ? c'est ça ?


Trop bien !!!!

L'Institut 16/11/2011 14:16



Pour vous ce poème de Pablo Neruda que vous devez connaître déjà...?


"Il meurt lentement celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas, celui qui n'écoute pas de musique, celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux. Il meurt lentement celui qui
devient esclave de l'habitude refaisant toujours les mêmes chemins, celui qui ne change jamais de repère, ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements ou qui ne parle jamais à un
inconnu. Il meurt lentement celui qui évite la passion et son tourbillon d'émotions celles qui redonnent la lumière dans les yeux et réparent les coeurs blessés. Il meurt lentement celui qui ne
prend pas de risques pour réaliser ses rêves. Vis maintenant ! Risque-toi aujourd'hui ! Agis tout de suite ! ne te prive pas d'être heureux !"


Bien à vous,


Balaury de Vachelet et tous les autres...



Ri Bei 15/11/2011 10:21



Thank you
for keeping us posted with your thrilling pictures of the different stages in the transmogrification and regeneration of your fallows and ruins. We even observed the beginning of an invasion of
the “little people” in the person of an imp always in for a joke and a laugh. Lucky you! Plucky you!



Sonia 15/11/2011 08:37



C'est beau! Quelle transformation! Vous allez être tellement bien!